Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Le Conseil des jeunes

conseil-des-jeunesAu même titre que les aînés via le Conseil des sages, la jeunesse ondraise peut porter ses idées par le canal d’un conseil des jeunes composé de collégiens et lycéens de la commune.

Dans le même esprit que le Conseil des sages, la commission politique de la ville a en effet souhaité en 2015 la mise en place d’un Conseil communal des jeunes qui a voix consultative auprès du Conseil municipal. Il est institué depuis juin 2015 et la durée du mandat de ses membres est de deux ans. Un nouvel appel à participation sera ainsi lancé en 2017.

Le Conseil des jeunes est ouvert à tous ceux qui le souhaitent et répondent aux deux conditions suivantes : être domicilié à Ondres et avoir entre 12 et 17 ans. Il est un lieu d’expression et d’écoute, d’apprentissage de la citoyenneté, d’action, de dialogue et d’échange avec les représentants politiques.

Le rôle des membres du Conseil des jeunes ? Faire des propositions aux élus, entreprendre des actions, formuler des avis sur les projets communaux. Sa dynamique repose sur sa capacité à mobiliser la jeunesse sur des enjeux qui la touchent directement avec l’objectif de les responsabiliser en participant aux décisions publiques. En 2016, ses membres ont notamment planché sur le Parcours citoyen et sur l’aménagement d’un city stade à Ondres.

En encourageant la citoyenneté, l’écoute et le dialogue dès l’adolescence, Ondres veut puiser son dynamisme démocratique dans la fraîcheur et l’intelligence de sa jeunesse.

Si vous souhaitez, vous ou votre enfant, obtenir plus d’informations sur le Conseil des jeunes, vous pouvez vous adresser à Jérôme Gonin via l’email : conseildesjeunes@ondres.fr.

La composition du Conseil
Le Conseil des jeunes d’Ondres est composé de 15 membres qui se sont portés candidats pour intégrer cette instance.
Il s’agit de Léo Baron, Léo Brunet, Lucie Dulac, Léo Fougère, Étienne Guerric, Téo Lacombe, Anaëlle Mattos, Théo Mazouat, Agathe Millet, Axel Moulins, Cerise Portier, Romane Ravasco, Manon Roux, Inès Tramasset et Sacha Zavoli.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :