Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Réunion publique de concertation autour du projet de ZAC à vocation habitat

Parmi les projets ondrais, celui de la création d’un écoquartier sous forme de Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) sera à l’ordre du jour d’une première réunion publique de concertation, jeudi 9 juin prochain à 20h, à la salle Capranie.

La création de cette ZAC s’étendrait sur une douzaine d’hectares dans un périmètre de concertation plus vaste d’environ 23 ha au nord et au sud de la RD 26. Les études préalables à la création de cette ZAC à vocation d’habitat ont été confiées à la SATEL. Le projet prévoit la construction de 400 logements accessibles à tous. 

Un écoquartier est une opération d’aménagement durable exemplaire.
L’objectif est de concevoir des logements pour tous dans un cadre de vie de qualité, tout en limitant l’empreinte écologique.
Mais, plus important encore, c’est l’aboutissement d’une démarche : un écoquartier est le produit d’une concertation organisée entre futurs habitants, riverains et acteurs socio-économiques. L’enjeu fondamental est une conciliation réussie à l’échelle communale. L’écoquartier doit être le reflet d’une volonté partagée, d’un désir de se projeter dans un futur espace de vie à la mesure des réalités de la vie ondraise. 
Pendant toute l’élaboration du projet un dossier de présentation (comprenant les décisions administratives intervenues sur le projet) ainsi qu’un registre d’observations seront mis à disposition du public en mairie aux heures d’ouverture habituelles.

Le Conseil municipal a fixé les objectifs de l’opération en ces termes :
– contribuer à la structuration de l’extension du bourg ;
– doter ce nouveau quartier d’espaces publics conviviaux et de qualité ;
– contribuer à apaiser la circulation automobile, en limitant la vitesse des véhicules dans le nouveau quartier  et en intégrant le stationnement ;
– favoriser les déplacements piétons et cyclistes ;
– assurer une végétalisation importante des voiries et des espaces publics afin que la qualité paysagère contribue à l’identité du nouveau quartier et au-delà du futur centre-ville ;
– accueillir des programmes résidentiels diversifiés qui assurent une mixité sociale.

Pour les élus, la création d’une ZAC est un outil approprié. Cette zone sera en effet réglementée ; elle permettra à Ondres de construire proprement, à son rythme, sans livrer les yeux fermés son patrimoine aux promoteurs. L’espace disponible sera ainsi maîtrisé, préservé et devra servir le développement d’un habitat harmonieux et équilibré. C’est aussi tout le projet ondrais de mixité sociale qui est en jeu.

 

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :