Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Le lys mathiole s’épanouit à Ondres depuis 1794

Pancratium maritimum, ou lys mathiole, photographié sur la dune, à quelques mètres du poste de secours de la plage d'Ondres.Sud Ouest nous apprend qu’en 1794, le citoyen Granferry, cultivateur, résidant au Belvédère à Ondres, s’était fait accorder une concession de 500 arpents de terrain sableux où il réussit à cultiver des plans de Pancratium maritimum (famille des Liliaceae), aptes à fixer la dune.

Grandferry en cultivait 30 000 pieds, récoltait les graines pour faire de l’huile et utilisait les feuilles et les enveloppes des graines pour faire de la soude.

>> Lire l’article dans Sud Ouest…

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :