Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Compte-rendu du Conseil municipal de septembre

Lors du Conseil municipal du 23 septembre, les élus ont voté l’acquisition de plusieurs parcelles chemin de Piron qui va permettre la rénovation de la voirie, des trottoirs et la réalisation d’une vraie rue à double sens, embellie et sécurisée.

Concernant le tourisme, la convention de participation financière avec les hébergeurs (campings du Lac, Lou Pignada, Blue Océan, CCAS EDF/Campasun et la résidence Topotel) a été reconduite  pour l’organisation du service estival de la navette plage. Tous ont répondu favorablement au renouvellement de ce dispositif qui recueille un succès public incontestable.

A l’unanimité également, les élus ont décidé la création d’une « Carte Jeune » pour les 11/25 ans. D’un montant annuel de 10€, elle permettra à cette tranche d’âge d’obtenir des réductions sur les activités proposées par les associations locales. A terme, il s’agit d’étudier son extension à d’autres services profitables aux jeunes Ondrais dans tous les secteurs de la vie quotidienne.

L'antenne de téléhonie sur le château d'eau va démanagerL’antenne de téléphonie mobile Orange va quitter le château d’eau
C’est désormais officiel, après le départ de celle de Bouygues Telecom, la société Orange va procéder au démontage de son antenne implantée sur le château d’eau du centre-bourg. Un accord a en effet été trouvé avec l’opérateur, voté à l’unanimité par les élus qui ne souhaitaient plus cette présence à proximité des écoles. Deux conventions seront signées : l’une permettra à Orange d’installer sa station de radiotéléphonie au lieu-dit du « Claous », en bordure de l’autoroute A63 ; l’autre lui donnera l’autorisation de se raccorder à une liaison existante sur le site de la station d’épuration où opère Bouygues Telecom, en contrepartie du versement d’une redevance à la commune. Le calendrier reste encore à préciser.

Enfin, le Conseil a voté  les taux 2012 de la taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCFE) décidant de s’aligner sur l’indice le plus faible pratiqué par les communes landaises.

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :