Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Compte-rendu du Conseil municipal du 2 mars

Ondres, vue du château d'eau« Ressources fiscales de la commune qui stagnent et besoins de la population qui augmentent ; telle est, une fois encore, la quadrature de notre budget 2012 ». C’est par ces mots qu’Eric Guilloteau (maire adjoint délégué aux finances) a résumé son intervention lors du débat d’orientations budgétaires au cours du dernier Conseil municipal. Au cours de ce débat annuel, pourtant fondamental pour la vie municipale, l’opposition n’est pas intervenue. Lors de l’exécution de ce budget, la priorité sera donnée au « Bien vivre ensemble à Ondres » avec la réalisation d’un jardin public en centre ville, l’aménagement d’un jardin du souvenir au cimetière, l’éclairage et autres travaux au stade, le réaménagement du bout de la rue de Janin qui débouche sur la nationale, ainsi que l’entretien de certains bâtiments municipaux comme les écoles. Compte tenu des contraintes nationales fortes qui pèsent sur les recettes fiscales de la commune, pour financer ces nouveaux investissements, le salut viendra de la vente de terrains municipaux.

Lors de ce Conseil, le maire Bernard Corrihons a soumis plusieurs autres délibérations au vote de ses collègues. En particulier, les élus ont voté à l’unanimité la subvention annuelle à l’Association d’Aide Familiale et Sociale qui organise l’accueil des jeunes enfants ondrais en crèche familiale. Il faut savoir qu’une trentaine de familles (environ cinquante enfants) utilisent ce mode de garde alternatif à la maison de la petite enfance via ce réseau d’assistantes maternelles. La subvention municipale, permet tous les ans de financer la formation continue des assistantes et de réduire de 1,2 € le coût horaire de garde à la charge des familles.

Lors de cette séance, les élus ont aussi décidé d’accueillir, comme chaque année, le marché du terroir organisé par l’Office de Tourisme le vendredi 31 août 2012 et de cofinancer avec le restaurant « la Plancha » la réalisation d’un point de collecte d’ordures ménagères semi-enterré à la plage.

Enfin, les élus, à l’unanimité, ont regretté, en votant une motion, que le temps de présence sur les plages des CRS MNS soit encore réduit d’une semaine cet été.

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :