Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Parution du magazine municipal de février 2013 – N°51

InfoOndres-51Le magazine municipal N° 51 est sorti d’imprimerie. Sa distribution dans les boîtes aux lettres va débuter.

Au sommaire de cette édition, l’extension de l’école maternelle, le projet de Maison pour tous, la halte SNCF d’Ondres qui va être aménagée, la naissance d’un nouveau quartier à Larreuillot, un point informatif sur le SCOT et ses enjeux pour Ondres et le Seignanx. 

La double page centrale est consacrée au nouveau site internet de la ville et délivre des explications sur ses nouvelles fonctionnalités. Côté culture, REGARDS DE FEMMES sera le moment fort de ce mois de mars tandis qu’est désormais confirmée la venue, le 6 avril prochain, de Jacques Higelin à Capranie ! C’est aussi le retour, avec le soleil, de la rubrique nature & espaces verts qui vous guidera dans l’éco-jardinage.
Retrouvez également le magazine municipal en ligne…
Bonne réception et bonne lecture à tou(tes).

Voici l’éditorial du maire pour cette édition :  

François Hollande l’avait dit sans ambiguïté… de toutes les priorités de son quinquennat, la jeunesse serait la principale, la jeunesse dans son ensemble, l’éducation en particulier…
D’autres avant lui l’avaient affirmé, sans doute avec la même conviction, pourquoi pas la même sincérité. On sait ce qu’il en est aujourd’hui advenu…
L’enfant, premier investissement naturel de la nation redevient dans les budgets une très lourde chance.
On saura gré à Vincent Peillon d’avoir vraiment pris le dossier à bras le corps. Chacun en France mesure l’urgence, chacun mesure la complexité, chacun évalue la multitude des dossiers.
Aujourd’hui, celui des rythmes scolaires est posé. Rarement dans l’Éducation Nationale dossier n’avait fait consensus aussi large sur le fond. Il faut dire que les plus grands chronobiologistes, Hubert Montagné en premier, alertent depuis longtemps sur l’écrasante charge que fait peser sur les épaules de nos enfants une journée scolaire disproportionnée.
Comme toujours dans l’Éducation Nationale, le projet fait polémique…puisque ce ne peut être sur le fond, ce sera sur la forme….
Trop précipité, pas assez préparé, pas assez de consultation….j’en passe, et sans doute de meilleures.
Autant de critiques parfaitement justifiées, la moindre n’étant pas le coût que devront supporter les collectivités locales, dont quelques-unes, et on peut le comprendre, expriment leur frilosité.
L’heure pour chacune d’elles, pour Ondres, est au choix… se fera-t-il par la marge ou par le cœur du problème ? Pour nous il fera par le cœur, là où se trouve l’intérêt des enfants.
J’engage donc la municipalité et en son sein la commission école à se saisir du projet et à le mettre en place dès la rentrée 2013.
Je sais, parce que c’est la tradition, qu’autour de l’école, toutes les parties prenantes se regrouperont et sauront adapter les réponses aux contingences locales. J’engage donc toutes celles et tous ceux qui ont à dire sur le sujet à se mettre au travail avec toujours en tête que « lorsque le doigt montre la lune, c’est toujours la lune qu’il faut regarder et pas le doigt ».
Et tant pis pour ceux pour qui les enfants sont une charge, ils seront toujours pour nous une chance… et cette chance a un prix, elle ne sera jamais vraiment un coût.

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :