Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

NADAU en concert à Ondres dimanche 4 août à 21h30

Nadau en concert à Ondres dimanche 4 août 2013, salle Capranie, à 21h30« Nadau, c’est la cornemuse landaise qui s’engueule avec la guitare électrique, c’est le chant traditionnel qui se frite et qui se frotte avec la musique, c’est trois Zénith, trois Olympias et des milliers de gens qui chantent… ».

Vous ne connaissez pas Nadau (prononcer Na-da-o) ? ! Nadau (en français « Noël ») est un groupe de musique béarnais, créé il y a quarante ans qui a popularisé la culture occitane. Il est conduit par Michel Maffrand (Miquèu alias Joan), un béret toujours vissé sur le chef, un accordéon ou une cornemuse à la poitrine, et Ninon Maffrand aux claviers et au chant, accompagnés de Sèrgi Cabos (chant, guitare électrique, accoustique, basse), Joan-Pèir Medou (chant, guitare électrique, accoustique, basse), Fabrice Manconi (batterie), Cédric Privé (violon), Michaël Tempette (cornemuses boha, bodega, pifre).
Il y de nombreuses raisons de se précipiter à ce concert, disons plutôt à cette fête car Los de Nadau (ceux de Noël) ne procrastinent jamais et mâchent leurs mots pendant plus de deux heures dans une ambiance à meuler du foin en rentrant des estives !
Et d’une, vous vous surprendrez à scander vos premiers refrains en occitan, et de deux vos oreilles distingueront enfin le pifre du boha ou de la bodega. Et de trois, vous verrez peut-être hurler votre fille deux fois plus fort qu’à C2C aux arènes de Bayonne sur des mélodies « géniales » qui font rigoler mais peuvent aussi embuer jusqu’aux larmes. C’est cela la magie Nadau… À revivre ou à découvrir d’urgence !

Tarif : 21 €, réservations à l’Office de tourisme d’Ondres (05 59 45 19 19).
Soirée organisée par le comité des fêtes Anim’Ondres. Vente de boissons et de sandwiches sur place avant et après le concert.
Le concert sera précédé à 19h d’une démonstration-initiation d’échasses par les Bergers du Seignanx et de chants gascons et à 20h d’une démonstration et d’une initiation de quilles.

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :