Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Concours des villes et villages fleuris 2014 : Ondres obtient le premier prix

Ville-Villages-Fleuris-2014 En 2014, 95 communes landaises participaient à la 56e édition du concours des villes et villages fleuris, une mobilisation assez exemplaire qui fait des Landes un des 21 départements de France « dont la politique active en faveur de l’embellissement du territoire » est reconnue et lui vaut une labellisation « département fleuri ».
Le jury départemental de fleurissement s’est rendu à Ondres en juillet dernier. Pour établir le classement, 60 critères sont pris en compte. Dans son compte rendu, le jury présente tous les points qu’il apprécie particulièrement et évoque toujours les pistes de progrès. Par exemple, concernant le patrimoine végétal, le jury salue le bon choix de replantation d’arbres, avec notamment la plantation de fruitiers de manière raisonnée, les belles collections d’hortensias, les compositions sur fond arbustif et l’usage des grimpantes ; il suggère en marge qu’un travail de sensibilisation en faveur de la biodiversité puisse être approfondi. De même, s’agissant de gestion environnementale et de qualité de l’espace public, le jury indique avoir apprécié la gestion de l’eau, avec la mise en place d’arrosages intégrés, les arrosages de nuit sur les terrains de sport, l’utilisation de paillages et la bonne gestion des intrants, dans une dynamique de protection de l’environnement (désherbeur thermique, désherbage manuel, essais au vinaigre à l’école) pour tendre vers le zéro phyto.
Dans ses conclusions générales, le jury soulignait une belle dynamique des équipes et encourageait à poursuivre dans cet état d’esprit, remarquant que le niveau de la commune était conforté au regard des nouveaux critères. Résultat : 1er prix 2014 pour la ville d’Ondres, une récompense méritée qui constitue l’ultime marche avant l’obtention de la première fleur.

Palmarès départemental 2014, 1er prix : Labouheyre, Ondres, Saint-Vincent-de-Paul, Pontonx-sur-l’Adour, Linxe, Sarbazan, Saint-Martin-de-Seignanx.

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :