Ville d'Ondres

Naturellement

Ville d'Ondres

Parution du magazine municipal Info Ondres N°61

InfoOndres-61Le magazine municipal N° 61 est en cours de distribution dans les boites aux lettres. Au sommaire de cette édition : la dune est à l’honneur avec des travaux de plantation qui ont été lancés par les écoliers de la ville ; le service des espaces verts recueille aussi les fruits de son labeur avec un premier prix au concours des villes et villages fleuris ;  un point sur les candidatures au Conseil des sages, toutes les infos culturelles et de la vie associative dont la venue de Raul Paz pour un concert à Capranie le 4 avril prochain et une carte blanche à « Muriel » pour un dessin en hommage à Charlie (dernière page).

Ce numéro est visualisable en ligne. Bonne lecture à tou(te)s.

Voici l’éditorial du maire pour cette édition :
Pour la première fois de l’année, et surtout pour la première fois après les événements que nous avons connus entre le 7 et le 9 janvier, je reprends la plume pour ouvrir ce magazine. Je voudrais profiter de cet espace pour tenter d’exprimer la douleur, l’indignation, la colère de tous les élus de notre Conseil municipal.
Avec ces actes ignobles, c’est la liberté d’expression, le droit de rire que l’on a tenté d’assassiner, mais c’est aussi la laïcité, un des principes fondateurs de notre République, que l’on a voulu tuer. Après de tels coups assénés à notre République, je voudrais affirmer deux principes.
Le premier est qu’il faut canaliser notre indignation contre, et seulement contre, ceux qui le méritent, c’est-à-dire ces fous de Dieu. Refusons, luttons contre toute sorte d’amalgame qui tendrait à vouloir imputer cet acte à l’ensemble des musulmans.
Le second est qu’il ne faut pas laisser d’autres extrémistes s’emparer de ces événements pour justifier leur discours habituel du rejet de l’autre ou de la haine de l’étranger. Nous sommes tous l’étranger de quelqu’un.
Localement, nous pouvons tous agir dans ces deux directions.
Autour de nous, si des jeunes sont tentés par cette première forme d’extrémisme, nous devons tout faire pour les ramener sur le chemin de la raison.
Si nous entendons, y compris en public, des propos rejetant l’autre, il est du devoir de chacun de s’y opposer.
Le piège tendu par ces barbares est évident, ils veulent monter les Français les uns contre les autres. Refusons tous ensemble de tomber dans ce piège pour continuer de Vivre Ensemble dans le respect de chacun. Aujourd’hui, quelles que soient nos différences, nous sommes tous des Charlie.
Avec les élus ondrais, ces événements nous confortent. Ils renforcent nos convictions, notre détermination à vouloir vivre ensemble, tous ensemble. Nous devons, localement, œuvrer pour créer des emplois, offrir des logements accessibles, éduquer en lien avec les familles, former, insérer, créer du lien social, associatif et culturel, nous préoccuper des plus démunis. En deux mots, donner des perspectives, de l’espoir. C’est le sens de nos politiques communales et intercommunales. Notre détermination à porter ces politiques est décuplée.
Éric Guilloteau,
maire d’Ondres

Les commentaires sont fermés.





Lu dans le quotidien Sud Ouest :